L’artiste Hannah Yata nous entraîne dans un univers où ses représentations photo-réalistes sont à la fois apaisantes et stimulantes.

Elle nous confronte à des perspectives complexes sur les humains et leur monde. Parfois tordu et parfois choquant, le travail de cette artiste est toujours saisissant.

La nature et la féminité semblent être les deux thèmes forts dans son travail.  Des mondes étranges crées avec de la peinture à l’huile et une palette de couleurs dynamiques.

Dans sa plus récente exposition «Exile», elle explore le lien entre les femmes et la nature.
Elle emploie un mélange de tons de la terre comme le bleu, le brun et le vert avec des nuances vibrantes de violet, d’orange et de jaune.
La variété des couleurs permet au spectateur de ressentir le sentiment de chaos dans la nature, ainsi que le lien entre les sujets humains et leur environnement.
Chaque animal est étroitement lié à d’autres animaux, créant une sorte de créature mythologique et qui absorbent dans son environnement des vignes ou des fleurs aux couleurs vives pour dynamiser l’ensemble.

Ces peintures illustrent le lien entre toutes les choses de la nature et la manière dont elles s’unissent pour créer de belles scènes.

Vous pouvez retrouver l’ensemble de son travail sur son site internet ici ou la suivre sur sa page facebook, en cliquant ici.

 

  •  PSYCHÉDÉLIQUE   HANNAH YATApeinture
  •  PSYCHÉDÉLIQUE   HANNAH YATApeinture
  •  PSYCHÉDÉLIQUE   HANNAH YATApeinture
  •  PSYCHÉDÉLIQUE   HANNAH YATApeinture
  •  PSYCHÉDÉLIQUE   HANNAH YATApeinture
  •  PSYCHÉDÉLIQUE   HANNAH YATApeinture
  •  PSYCHÉDÉLIQUE   HANNAH YATApeinture
  •  PSYCHÉDÉLIQUE   HANNAH YATApeinture
  •  PSYCHÉDÉLIQUE   HANNAH YATApeinture
  •  PSYCHÉDÉLIQUE   HANNAH YATApeinture
  •  PSYCHÉDÉLIQUE   HANNAH YATApeinture
0